“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Ligue des Champions: c'était presque parfait pour l'AS Monaco

Mis à jour le 16/09/2016 à 05:04 Publié le 16/09/2016 à 05:04
Scène de joie collective au coup de sifflet final, mercredi, à Wembley.

Scène de joie collective au coup de sifflet final, mercredi, à Wembley. Photo EPA/MAXPPP

Ligue des Champions: c'était presque parfait pour l'AS Monaco

Brillant vainqueur à Wembley contre Tottenham (2-1), Monaco a eu tout bon en Angleterre. On a retrouvé l'état d'esprit de la campagne de 2015. L'expérience en plus. Prometteur

Ils avaient le sourire en zone mixte de Wembley, les Monégasques. Et on les comprend. Même si Tottenham n'est pas un grand habitué de la Ligue des Champions, aller « tamponner » le dernier troisième du championnat d'Angleterre, devant 8.7000 personnes, ce n'est pas anodin. « C'est une très grosse performance, balance Tiémoué Bakayoko. C'est une victoire méritée durant laquelle on a su exploiter nos temps forts et gérer nos temps faibles ». De la gestion et du sang-froid, les ingrédients de la campagne 2014-2015 en somme.

Lors du premier match de poule face au Bayer Leverkusen au Louis-II, Monaco s'était imposé 1-0 (Joao Moutinho) dans un match où les Allemands auraient dû mener 4-0 à la pause....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct