“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Les supporters vont devoir attendre mercredi avant de pouvoir célébrer la supposée victoire de l'ASM en championnat de France

Mis à jour le 15/05/2017 à 11:33 Publié le 15/05/2017 à 05:28

Les supporters vont devoir attendre mercredi avant de pouvoir célébrer la supposée victoire de l'ASM en championnat de France

En écrasant Lille 4-0, les Monégasques sont champions de France à 99 %. Hier au Louis-II, les 13.152 supporters avaient déjà la tête à la fête. Ce n'est que partie remise. La fiesta sera énorme mercredi

Le sujet était sur toutes les lèvres, hier soir sur le parvis du stade Louis-II, avant le coup d'envoi de ce Monaco-Lille : l'ASM peut-elle être sacrée ce soir ? Chacun y allait de son avis. Jennifer et Jordan, venus en amoureux soutenir le club de leur cœur, n'y croyaient pas une seconde.

"Non, Paris ne va pas perdre à Saint-Etienne. On reviendra mercredi pour faire la fête." Samuel, lui, est d'un avis contraire. Il déboule de loin, du grand Sud-Ouest, avec une vingtaine de potes supporters des Rouge et Blanc. Ces "Muneg'Oc" croient dur comme fer...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct