“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Leonardo Jardim : "Porto était meilleur que nous"

Mis à jour le 26/09/2017 à 23:42 Publié le 26/09/2017 à 23:32
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Photo Cyril Dodergny

Leonardo Jardim : "Porto était meilleur que nous"

Conscient de la supériorité du FC Porto, Leonardo Jardim n’a pas cherché d’excuses au moment d’analyser la défaite de l’ASM au Louis-II. Pour le technicien portugais, son équipe a surtout manqué d’agressivité dans les duels.

Quel est votre sentiment après cette lourde défaite ?

Porto a été bien meilleur que nous. Les joueurs de Porto ont été plus agressifs, notamment dans leur capacité à gagner des duels. Dans les transitions offensives, ils ont été très efficaces où ils ont constamment eu l’ascendant sur nous. Porto était plus juste dans son jeu, surtout après l’ouverture du score. On a eu du mal dans les petits espaces, on n’a pas réussi à jouer.

Un point en deux matches, la situation de votre équipe est-elle délicate dans le groupe ?

Oui, notre objectif est toujours de se qualifier, on doit faire plus attention au prochain match car il faut vite prendre des points. C’est un groupe équilibré, où chaque équipe propose de l’intensité, il faudra relever la tête contre Besiktas à domicile pour regarder devant.

Votre défense a semblé, parfois, apathique, ce qui est assez rare chez vous. Comment l’expliquez-vous ?

C’est un vrai manque d’agressivité. Les duels, ce sont ça, de l’intensité, de la réaction, de la vitesse. Ce sont des facteurs dans lesquels nous n’avons pas répondu présents face à Porto. Et on le paie cash en Ligue des champions.

Vous avez commencé le match avec Diakhaby avant de le remplacer à la pause par Carrillo, pourquoi ?

On voulait mettre de la vitesse dans nos transitions car Porto allait venir nous presser, surtout au milieu. On avait besoin d’un joueur de profondeur et Diakhaby avait le profil parfait. A 1-0 à la payse, Porto fermait dans l’axe, on voulait un joueur de duel, et notre meilleur joueur dans cet exercice c’est Carrillo mais on n’a jamais réussi à être bon dans le dernier geste.


La suite du direct