“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il en faut, des petites mains bénévoles, pour concocter 400 litres de soupe !

Une savoureuse soupe au pistou par les supporters de l'ASM

L'AS Monaco prête Keita Baldé à l'Inter Milan avec option d'achat

Le latéral de l'AS Monaco Pierre-Gabriel victime d'une entorse de la cheville

Moussa Sylla avait donné l'avantage à l'ASM avant l'heure de jeu, mais les siens n'ont pas réussi à tenir le résultat.

Monaco II en rodage

Le match, le but en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'O...

Leonardo Jardim: "On a fait une très grosse saison"

Mis à jour le 17/05/2018 à 13:11 Publié le 17/05/2018 à 13:09
Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco.

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Leonardo Jardim: "On a fait une très grosse saison"

Pour son dernier point presse à La Turbie de la saison, Leonardo Jardim a fait le point avant le déplacement à Troyes, samedi. Une visite dans l’Aube qui doit permettre à l’AS Monaco de définitivement valider sa place sur le podium et être directement qualifiée pour la prochaine Ligue des champions.

La victoire de Madrid en Ligue Europa contre l’OM est, bizarrement, une bonne nouvelle pour Monaco puisque les trois premiers de Ligue 1 seront directement qualifiés pour la prochaine Ligue des champions.
Bonne nouvelle, non, car on aura que trois équipes françaises en C1 alors qu’on aurait pu en avoir quatre si l’OM l’avait emporté. Oui, c’est bien pour nous mais cela montre surtout que le football français est compétitif en Europe avec trois demi-finales en 2 ans (Lyon et Monaco l’an dernier, Marseille cette année). Nous, on veut surtout garder notre deuxième place. Il reste un match contre Troyes qui doit absolument gagner pour se sauver. Ça sera une rencontre avec beaucoup d’enjeux, de l’engagemet et deux équipes ambitieuses.

Est-ce un dernier déplacement compliqué?
Oui, le dernier match est toujours particulier. A part l’an dernier où on était champion, on a toujours eu un match à enjeu lors de la J38. Un match nul suffit pour être en Ligue des champions ? On ne va pas changer notre approche pour autant. J’ai dit aux joueurs que le seul objectif est de gagner.

Pietro Pellegri peut-il être titulaire après sa bonne rentrée contre Saint-Etienne?
S’il est ici, c’est qu’il a les qualités pour être titulaire. Il est avec nous depuis 3-4 mois, il a eu une petite blessure mais on travaille beaucoup avec lui. On a avancé son retour car nous avons beaucoup de blessés. Il n’a pas encore 90 minutes dans les jambes. C’est pour ça qu’on fait appel à beaucoup de jeunes en ce moment.

Où en est Falcao?
Il s’entraîne depuis une semaine, il progresse. Il a connu beaucoup de pépins physiques ces derniers temps, il veut aider le groupe. On va faire un point pour savoir s’il peut jouer 90 ou 45 minutes. On prendra une décision avant Troyes. Sylla est une option pour débuter, il vient de faire deux matches titulaires, où il s’est montré décisif. C’est un jeune joueur qui bosse beaucoup pour l’équipe.

Djibril Sidibé peut-il débuter à Troyes?
Djibril a besoin de reprendre le rythme pour être compétitif et faire un grand Mondial. Il a été arrêté 5 semaines, il va bien et il peut débuter à Troyes sans souci. Je ne préoccupe pas spécialement de la liste de l’équipe de France, je suis surtout concentré sur le match à Troyes.

Deuxième, c’est un objectif?
Terminer vice-champion, c’est mieux que troisième. C’est quand même une bonne saison. On pourrait faire 80 points malgré tout. C’est une saison d’après titre, avec beaucoup de départs, je ne suis pas certain que beaucoup d’équipes en Europe soient capables de faire une telle saison. On a fait une très grosse saison. Quand on observe avec du recul, on revient de loin.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres