“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

VIDEO. L'AS Monaco a craqué face à l'Atlético Madrid en Ligue des Champions

L'AS Monaco dépassé par l'Atletico Madrid à la pause (1-2)

Le titre de champion de France fêté sans débordement à Monaco

Mis à jour le 18/05/2017 à 16:32 Publié le 18/05/2017 à 16:31

Le titre de champion de France fêté sans débordement à Monaco

La fête aura été belle jusqu’au bout. Depuis le stade jusque dans les rues de la Principauté. Elle ne se sera accompagnée d’aucun débordement.

C’est en tout cas ce qu’on affirme du côté de la Sûreté publique. Pas d’échauffourées, pas d’ivresse manifeste ou violente dans les rues de la Principauté.

"Les supporters se sont très bien tenus", confie un fonctionnaire sous couvert d’anonymat. La police n’aura eu qu’à gérer la circulation et des fêtards un peu trop bruyants devant le Gerhard’s Café, à Fontvieille.

La seule véritable intervention de la police aura concerné trois supporters de l’ASM. Un résident de la Principauté, un Roquebrunois et un Beausoleillois, des habitués du Louis-II, considérés comme de "gentils supporters", ont été surpris avec des fumigènes avant le match. Ce qui est rigoureusement interdit.

Les trois jeunes gens ont donc été interpellés et conduits dans les locaux de la rue Suffren-Reymond pour quelques heures. Ils devraient faire l’objet d’une contravention. Rien de bien méchant. Non, le plus ennuyeux dans l’histoire, c’est que ces trois fans auront loupé la consécration du club de leur cœur.


La suite du direct