“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Le match, les buts en vidéo, les stats... Ce qu'il faut retenir du match rageant de Monaco à Toulouse (3-3)

Mis à jour le 24/02/2018 à 19:30 Publié le 24/02/2018 à 19:01
Thomas Lemar et Rony Lopes.

Thomas Lemar et Rony Lopes. Photo AFP/ Pascal Pavani

Le match, les buts en vidéo, les stats... Ce qu'il faut retenir du match rageant de Monaco à Toulouse (3-3)

Les Monégasques auraient pu regarder sereinement le "Clasico" dimanche soir, lors de la 27e journée de Ligue 1. Mais, rattrapés dans les derniers instants à Toulouse (3-3) samedi, ils ont fragilisé leur place de dauphin du Paris Saint-Germain devant l'OM.

LE MATCH

Pourtant, quatre points d'avance potentiels leur tendaient les bras au Stadium, une avance confortable avant d'aborder la dernière ligne droite de la course à la deuxième place directement qualificative pour la Ligue des Champions. Mais ils ont craqué dans le dernier quart d'heure, gâchant les deux buts d'avance que leur avaient conféré le doublé de Rony Lopes (8e, 47e) et le troisième but de Stevan Jovetic (72e).

Toulouse est revenu d'abord sur un penalty d'Andy Delort (77e), après une faute contestable de Glik sur Yaya Sanogo. Puis par Sanogo (87e) sur une frappe en pivot, après un centre de Delort. 

Toujours privé de Radamel Falcao, blessé à la cuisse, Monaco avait pu avant cette égalisation compter sur l'efficacité de Rony Lopes, auteur d'un doublé et de quatre buts en quatre matches. Le Portugais a ouvert le score au bout de huit minutes de jeu, servi sur un plateau par Keita Baldé, qui s'est défait de deux défenseurs toulousains. Préféré à Stevan Jovetic pour occuper la pointe de l'attaque monégasque, le Sénégalais a fini par lui laisser sa place à la 42e minute, touché à la cuisse.

Toulouse est toutefois parvenu à égaliser une première fois contre le cours du jeu par Ibrahim Sangaré (24e), servi par Issiaga Sylla, parti dans le dos de Djibril Sidibé. Si le TFC - privé de son meilleur joueur, Max-Alain Gradel, suspendu - s'est montré de nouveau dangereux par Steeve Yago (29e) ou Yaya Sanogo (31e), Lopes a inscrit un deuxième but en début de deuxième période en reprenant en force une frappe de Jovetic sur le poteau de Lafont, après un joli une-deux entre Sidibé et Thomas Lemar.

Et il a été ensuite à l'origine de l'action amenant le troisième but de Jovetic. Mais cela n'aura pas suffi et Monaco peut s'en vouloir.

LES BUTS EN VIDÉO

Lopez (8'): 0-1

Sangaré (24'): 1-1

Lopez (47'): 1-2

Jovetic (72'): 1-3

Delort (78'): 2-3

Sanogo (87'): 3-3

LES STATS

54: en pourcentage, la possession de balle de l’AS Monaco lors de ce match

7: le nombre de tirs réalisés par Monaco (dont 4 cadrés) 

15: le nombre de fautes commises par les Monégasques (contre 13 pour Toulouse)

12: c'est le nombre de matches où Monaco reste invaincu (série en cours)

Le tweet (chambreur)

à partir de 1 €


La suite du direct