“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Le grand huit de la peur...

Mis à jour le 18/03/2016 à 05:03 Publié le 18/03/2016 à 05:03
Vagner Love, double buteur contre Reims vendredi dernier, pour un match nul rageant au Louis-II (2-2).

Vagner Love, double buteur contre Reims vendredi dernier, pour un match nul rageant au Louis-II (2-2). Photo J.-F. Ottonello

Le grand huit de la peur...

Huit matches, c'est tout ce qui reste à jouer pour l'AS Monaco. Huit rencontres pour valider cette deuxième place. Pourtant, depuis un mois le club de la Principauté se pose des questions

Il y a peu, Leonardo Jardim avait pointé avec ironie le vent de «sympathie» qui entourait le retour aux affaires de l'Olympique Lyonnais dans la course à la deuxième place. « Si vous en faites trop sur Lyon ? Oui, je pense, mais c'est normal. Combien de journaux vous vendez à Lyon mes amis ? Monaco, c'est petit... » avait alors avancé l'entraîneur portugais pour faire passer son message.

Il y a sans doute un peu de vrai dans ce qu'il dit.

Mais il y a aussi les chiffres. Et les chiffres ne mentent jamais. Au soir de la 25e journée, Monaco affichait neuf longueurs d'avance sur l'OL. Une marge qui a fondu de 3 unités en un temps record.

Pis, avant la 29ème journée, Monaco possédait toujours un solide matelas sur son poursuivant direct, soit 8 points. Une avance qui semblait rassurer Jardim. « Si on a toujours 8 points d'avance après...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct