“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. L'AS Monaco a craqué face à l'Atlético Madrid en Ligue des Champions

L'AS Monaco dépassé par l'Atletico Madrid à la pause (1-2)

Grandsir et N'Doram titulaires, Lemar sur le banc, on connaît le 11 de départ de...

Monaco - Atlético Madrid ce mardi soir: il reste des places

Tout ce qu'il faut savoir avant le match AS Monaco - Atlético Madrid

L'AS Monaco retrouve sa place de dauphin

Mis à jour le 17/04/2016 à 23:09 Publié le 17/04/2016 à 23:12
Bernardo Silva, buteur et passeur contre l'OM.

Bernardo Silva, buteur et passeur contre l'OM. Photo Jean-François Ottonello.

L'AS Monaco retrouve sa place de dauphin

En l'emportant 2-1 face à un très faible Olympique de Marseille, dimanche soir au stade Louis-II, l'AS Monaco a récupéré la deuxième place au détriment de Lyon, tenu en échec par l'OGC Nice (1-1) en ouverture de cette 34e journée de Ligue 1.

Avec 58 unités au compteur, les hommes de Jardim récupèrent ainsi deux points d'avance sur l'OL et quatre sur le voisin niçois.

Après un premier acte plutôt terne, les Monégasques ont rapidement été mis sur de bons rails par Bernardo Silva, le Portugais ouvrant parfaitement son pied gauche des 20 mètres pour tromper Mandanda (47', 1-0).

Très rarement dangereux, les Marseillais de Michel encaissaient une seconde réalisation à un quart d'heure de la fin, sur coup de pied arrêté.

Sur un corner bien frappé côté droit par l'inévitable Bernardo Silva, le cuir échouait dans les pieds de Raggi, esseulé au deuxième poteau. Le “Pirate” italien contrôlait et envoyait le ballon sous la barre d'un Mandanda impuissant.

La réalisation de Batshuayi en toute fin de match, sa quinzième cette saison, ne changeait pas grand-chose pour un quinzième olympien qui reste à six points du premier relégable, le GFC Ajaccio, à quatre journées de la fin.


La suite du direct