“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Monaco :

L'AS Monaco mal aimée du foot français? La charge de Léo Jardim

Mis à jour le 19/03/2016 à 16:08 Publié le 19/03/2016 à 16:01
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Photo Cyril Dodergny

L'AS Monaco mal aimée du foot français? La charge de Léo Jardim

Un poil énervé, Leonardo Jardim aborde le match au Parc des Princes (dimanche, 21h) dans une ambiance tendue. Une manière de protéger ses troupes, aussi, dans cette course à la deuxième place.

Il faut prendre Leonardo Jardim comme il est. Malin, intelligent, parfois ronchon et persécuté. Vendredi face à la presse, l’entraîneur portugais de l’AS Monaco est passé par tous les sentiments.

Il lit tout ce qu’il se dit sur son club et son travail. Surtout quand il est critiqué. "Je comprends très bien votre travail, je ne suis pas énervé", détaille le coach.

Avant d’aller défier le PSG déjà champion de France, Jardim a laissé tomber, un temps, la langue de bois. Et il est toujours question du changement de projet et du désamour dont jouit l’AS Monaco dans les médias français.

"On commence à avoir l'habitude"

"Peu importe ce qui se passe dimanche, la situation ne changera pas, Paris restera champion et on sera deuxième. Que l’on parle peu de Monaco, on commence à avoir l’habitude. L’an dernier, alors qu’on a longtemps été engagé dans toutes les compétitions, on a seulement été en Une des journaux nationaux en quart de finale de Ligue des Champions".

"Monaco, c’est une petite ville. On a des bons supporters mais ils sont peu nombreux. Alors je me mets à votre place, vous, les médias. Et je parlerai toujours de Paris, Lyon, Marseille, Saint-Etienne pour vendre plus de journaux. C’est comme ça."

"Monaco n'est pas important pour le foot français"

La qualité de jeu de l'AS Monaco est critiquée? Le technicien portugais n'en a cure. "C’est de la distraction, je n’y accorde pas d’importance. C’était déjà comme ça l’an dernier. Si un jour, Monaco est en position de gagner le Championnat, dans un an ou dans cinq ans, vous verrez, on continuera à parler davantage des autres que de nous. C’est comme ça, Monaco n’est pas important pour le foot français."

à partir de 1 €


La suite du direct