“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Kismet

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

L'AS Monaco émet des doutes sur la conformité du transfert de Mbappé

Mis à jour le 04/09/2017 à 22:14 Publié le 04/09/2017 à 22:13
Kylian Mbappé.

Kylian Mbappé. Photo Jean-François Ottonello

L'AS Monaco émet des doutes sur la conformité du transfert de Mbappé

Vadim Vasiliev, vice-président de l'AS Monaco s'est déclaré sceptique, lundi à Moscou, quant à la conformité, dans le cadre du fair-play financier, du prêt assorti d'une option d'achat de Kylian Mbappé au PSG.

L'option d'achat de l'attaquant international français de l'ASM, âgé de 18 ans, est estimée à 180 millions d'euros, bonus compris.

"Initialement nous ne voulions pas que Mbappé vienne renforcer les effectifs de nos concurrents mais je crois que cet accord est l'un des plus mémorables de l'histoire du football", a déclaré M. Vasiliev à l'agence officielle Tass.

"Nous (Monaco) ne pouvons pas en définitive comprendre si cet accord était vraiment possible", a-t-il ajouté en réponse à l'intervention de l'UEFA.

Celle-ci a ouvert une "enquête formelle" sur le Paris SG dans le cadre du fair-play financier, en précisant que celle-ci "portera sur la conformité du club avec l'exigence de l'équilibre financier, en particulier à la lumière de son activité de transfert récente".

L'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) se penchera en tous les cas sur le dossier parisien en octobre 2018.

à partir de 1 €


La suite du direct