“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

L'AS Monaco connaîtra ce vendredi son adversaire en barrages de la Ligue des Champions

Mis à jour le 05/08/2016 à 07:34 Publié le 05/08/2016 à 07:31
L'AS Monaco a certes livré une prestation plutôt satisfaisante lors du 3e tour préliminaire retour mercredi face à Fenerbahçe. Mais ce n'est pas ainsi que l'UEFA détermine les têtes de séries lors des tirages au sort...

L'AS Monaco a certes livré une prestation plutôt satisfaisante lors du 3e tour préliminaire retour mercredi face à Fenerbahçe. Mais ce n'est pas ainsi que l'UEFA détermine les têtes de séries lors des tirages au sort... Photo AFP

L'AS Monaco connaîtra ce vendredi son adversaire en barrages de la Ligue des Champions

La saison dernière, c'est à ce stade de la compétition que s'était arrêté le parcours de l'ASM en C1.

Porto? Villarreal? Mönchengladbach? Ou, pire encore, Manchester City? Monaco, qualifié mercredi pour les barrages qualificatifs pour la Ligue des Champions, risque de se frotter à un adversaire très coriace en fonction du tirage au sort qui a lieu vendredi au siège de l'UEFA, en Suisse.

L'AS Monaco a certes livré une prestation plutôt satisfaisante lors du 3e tour préliminaire retour à domicile mercredi face à Fenerbahce, inscrivant trois buts après avoir perdu le match aller 2-1. Mais ce n'est pas ainsi que l'UEFA détermine les têtes de séries lors des tirages au sort, et Monaco ne le sera pas vendredi.

La faute à un coefficient de club moins élevé que celui de Manchester City, véritable épouvantail du tirage au sort et demi-finaliste la saison précédente, de Porto, qui se sort régulièrement des phases de groupe de la compétition, ou encore de Villarreal, l'Ajax Amsterdam ou le Borussia Monchengladbach.

Parmi ces cinq clubs se trouve le futur adversaire de Monaco, les 16 ou 17 août pour le match aller et les 23 ou 24 pour le match retour. Et aucun ne sera facile à manœuvrer, même si l'Ajax Amsterdam fait peut-être un peu moins peur que les autres.

La saison dernière, c'était à ce stade de la compétition que Monaco, troisième du championnat depuis deux saisons et qui s'affirme comme une des places fortes du football français depuis son rachat par le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, avait été éliminé d'une compétition où il rêve de briller.

C'était le club espagnol de Valence qui avait scellé le destin européen des Monégasques en les expédiant en Europa League, dont ils n'ont pas franchi la phase de groupe.

à partir de 1 €


La suite du direct