“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Jovetic: talent fragile pour l'AS Monaco?

Mis à jour le 30/08/2017 à 07:42 Publié le 30/08/2017 à 05:09
Prêté par l'Inter au FC Séville pendant six mois (janvier-juin 2017), le joueur de 27 ans a disputé 24 matches et inscrit 7 buts en Andalousie. Acheté pour environ 11ME, il espère faire taire les critiques à son encontre sur le Rocher.

Prêté par l'Inter au FC Séville pendant six mois (janvier-juin 2017), le joueur de 27 ans a disputé 24 matches et inscrit 7 buts en Andalousie. Acheté pour environ 11ME, il espère faire taire les critiques à son encontre sur le Rocher. Photo AFP

Jovetic: talent fragile pour l'AS Monaco?

Taxé d'être un joueur irrégulier, souvent blessé, l'attaquant monténégrin possède aussi des aptitudes certaines. Il s'est officiellement engagé hier avec l'ASM jusqu'en 2021

La signature de Stevan Jovetic à Monaco pour quatre saisons (soit jusqu'en 2021) ne pourra pas échapper à une question : quel visage affichera l'international monténégrin sur le Rocher ?

Celui de l'attaquant doué techniquement, créateur merveilleux et capable de coups de génie ? Ou celui du garçon perturbé par l'irrégularité de ses performances et fragile physiquement ?

Au fond, ces interrogations ne sont pas nouvelles dans la carrière de l'enfant de Podgorica. Depuis son explosion à Florence en 2009-10, saison où il plante 11 buts en 37 matchs toutes compétitions confondues dont 5 en 6 rencontres de Ligue des champions, ''Jo-Jo'' (son surnom à la Fiorentina) a peiné à confirmer les espoirs...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct