“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Glik sauve une nouvelle fois le match qui opposait l'AS Monaco à Leverkusen

Mis à jour le 28/09/2016 à 05:07 Publié le 28/09/2016 à 05:07
Glik peut exulter. Il a sauvé l’ASM de la défaite.

Glik peut exulter. Il a sauvé l’ASM de la défaite. Photo Cyril Dodergny

Glik sauve une nouvelle fois le match qui opposait l'AS Monaco à Leverkusen

Encore mené à la 94e minute de jeu, Monaco a sauvé le point du match nul sur un superbe but en demi-volée de Kamil Glik dans les derniers instants de la partie (1-1). Ouf !

Pour le 90e match de Ligue des Champions de l'histoire de l'ASM, on aurait aimé un peu plus de ferveur et/ou de monde dans les travées de Louis-II.

C'était quand même le retour de la C1 en Principauté, l'adversaire avait un beau petit CV et l'opposition était alléchante. Pas suffisant puisque seulement 8100 spectateurs se sont déplacés pour assister au superbe but sur le buzzer de Kamil Glik, d'une soyeuse volée équilibrée, qui permet à l'ASM de prendre un point (1-1).

Car, on va être honnête, on se demandait comment les Monégasques allaient se remettre de l'ouverture du score de Javier Hernandez à un quart d'heure de la fin (73'). A ce moment, Leverkusen...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct