“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Dernière ligne droite pour l'AS Monaco avant de décrocher la finale de la Coupe de la Ligue face à Nancy

Mis à jour le 25/01/2017 à 05:15 Publié le 25/01/2017 à 05:15
Jardim devrait faire souffler ses cadres Falcao et Fabinho au profit de Carrillo et Moutinho.

Jardim devrait faire souffler ses cadres Falcao et Fabinho au profit de Carrillo et Moutinho. J-F. Ottonello

Dernière ligne droite pour l'AS Monaco avant de décrocher la finale de la Coupe de la Ligue face à Nancy

Monaco a la possibilité, en cas de victoire sur Nancy, de se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue. Les Monégasques défieraient alors le Paris Saint-Germain à Lyon, le 1er avril

Par deux fois sous l'ère Rybolovlev Monaco s'est littéralement vautré aux portes d'une finale. Sous l'ère Ranieri en 2014, dans la campagne guingampaise, les Princes du Rocher (James, Moutinho, Abidal, Toulalan, Kondogbia, Carvalho etc.) ont été emportés par la furia bretonne. La Coupe de France leur avait échappé alors qu'ils terminaient dauphin du PSG avec 80 points.

En 2015, c'était au tour de Leonardo Jardim de fauter. Cette fois à domicile, contre Bastia (1-1), au bout d'une séance de penalties qui aura vu Moutinho manquer le sien.

On veut bien croire que cette année, un souffle nouveau porte le club. Que l'obsession de gagner un trophée est...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct