“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Kismet

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

De l'ombre à la lumière pour Danijel Subasic

Mis à jour le 03/05/2017 à 09:08 Publié le 03/05/2017 à 05:21

De l'ombre à la lumière pour Danijel Subasic

Arrivé en Ligue 2, Danijel Subasic est devenu une référence à son poste de gardien de but

Danijel Subasic a 32 ans et joue sa sixième saison à l'AS Monaco où il a débarqué en Ligue 2. Là, c'est une demi-finale de Ligue des champions qui se présente à lui avec la Juventus Turin de Gianluigi Buffon. « Il va découvrir le dernier carré de la C1 mais il a déjà un certain vécu. Il ne va pas dépareiller face à Oblak, Navas et Buffon. L'Italien est une référence mais je place Subasic dans le tiercé de ce dernier carré au niveau des gardiens » lâche Christophe Lollichon, en charge du développement des gardiens de but à Chelsea depuis 2007.

Avec Valère Germain, qui l'a vu débarquer en Ligue 2 en 2012, la relation est particulière. « Dans le vestiaire, c'est un mec qui parle beaucoup, il a toujours parlé (rires). Avec Nabil Dirar, Andrea Raggi et moi, on est les plus anciens au club, on s'est connu au fin fond de la Ligue 2 alors on a forcément un rapport particulier tous les quatre. On a un lien très fort ».

La Ligue 2 justement. Quand il quitte Split pour Monaco en janvier 2012, certains s'étonnent de ce choix. C'est la première vague de transferts de l'ère Rybolovlev.

Dans...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct