“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Dans la souffrance, l'AS Monaco bat Saint-Etienne et monte sur le podium

Mis à jour le 13/12/2015 à 15:58 Publié le 13/12/2015 à 15:51
Les Monégasques ont mis les Verts à terre.

Les Monégasques ont mis les Verts à terre. (Photo Cyril Dodergny)

Dans la souffrance, l'AS Monaco bat Saint-Etienne et monte sur le podium

L'AS Monaco a très difficilement battu Saint-Etienne (1-0), grâce à un penalty de Fabinho, dimanche après-midi au stade Louis-II lors de la 18e journée de Ligue 1, et retrouve le podium du championnat.

L'AS Monaco a très difficilement battu Saint-Etienne (1-0), grâce à un penalty de Fabinho, dimanche après-midi au stade Louis-II lors de la 18e journée de Ligue 1, et retrouve le podium du championnat.

Dans la douleur, contre des Stéphanois réduits à dix à l'heure de jeu et grâce un penalty, Leonardo Jardim et ses hommes sont donc parvenus à réagir après la gifle subie à Tottenham (1-4) jeudi en Europa League.

Saint-Etienne, pour sa part, bien peu offensif, n'a pas réussi à garder le point du nul. Et Christophe Galtier pourra regretter le manque d'ambition offensive des siens, qui se retrouvent ainsi 7e, à 5 points de leur adversaire du jour.

Si le fait de voir les Monégasques Stephan El Shaarawy et Bernardo Silva, peu en forme actuellement, sur le banc ne constituait pas une véritable surprise, l'absence de la feuille de match du gardien croate Danijel Subasic, était, elle, plus surprenante.

D'autant que la veille, il avait été annoncé dans le groupe et que, avant la rencontre, le club ne souhaitait pas communiquer sur cette absence.

C'était ainsi une première pour l'international espoir Paul Nardi qui durant le premier quart d'heure avait tout le temps de s'acclimater. Seuls une reprise ratée de Kevin Monnet-Pacquet (13e) et un tir de Nolan Roux contré par Ricardo Carvalho (16e) auraient pu le déranger.

Fabinho décisif

Car Monaco débutait plutôt bien grâce au remuant Thomas Lemar et à l'excellent Nabil Dirar. Ce dernier centrait parfaitement pour Helder Costa, dont la reprise s'écrasait sur la barre après un rebond (18e).

Auparavant, Lacina Traoré avait marqué en position de hors-jeu (11e), à la suite d'une bonne séquence de pressing. L'opposition entre ces deux ambitieux de L1 était assez dense.

Mais, exceptée la belle tentative de loin de Joao Moutinho claquée en corner par Stéphane Ruffier (39e), elle n'offrait pas de nouvelles occasions jusqu'à la pause.

En début de deuxième période, l'intensité déclinait sérieusement. Si Monaco poursuivait sa domination, une tête non cadrée de Monnnet-Pacquet constituait durant très longtemps la seule action dangereuse (55e).

Monaco, incapable de déstabiliser le bloc stéphanois, se contentait de frappes lointaines (Lemar 46e et 57e, Toulalan 51e, Fabinho, 80e).

L'exclusion du latéral forézien Kevin Malcuit (64) semblait ne rien changer. C'était d'ailleurs sur un coup du sort que les hommes de Jardim allaient ouvrir la marque.

Après avoir buté sur Ruffier, Costa récupérait le ballon dans la surface et le projetait sur la main de Pierre-Yves Polomat (81e).

L'arbitre, M. Lesage sifflait un penalty que le défenseur brésilien Fabinho transformait du droit en force (1-0, 82) et permettait à l'ASM de retrouver le podium.


La suite du direct