“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Caen - AS Monaco (1-2): les notes des joueurs monégasques

Mis à jour le 06/05/2018 à 19:22 Publié le 06/05/2018 à 19:21
Moussa Sylla, héros de l'AS Monaco.

Moussa Sylla, héros de l'AS Monaco. Photo AFP

Caen - AS Monaco (1-2): les notes des joueurs monégasques

Le héros, c'est Sylla! Plus jeune buteur de la saison en L1, le Monégasque devait faire oublier l'absence de Falcao. Il a signé un doublé et permis à son équipe de l'emporter. Champion!

SUBASIC (6): si on met de côté la lucarne de Santini sur l'égalisation du Stade Malherbe, le gardien croate a réalisé une bonne prestation. N'a pas tremblé sur les frappes caennaises (7', 50'). Surtout, il sauvait l'équipe en déviant du pied le tir de Rodelin (60').

TOURE (5): il a eu du mal à défendre sur le centre de Bessat pour l'égalisation normande. A bien combiné en première période avant de plonger petit à petit.

GLIK (5): dans le combat avec Santini ou Crivelli, le Polonais était dans son élément. Trop peut-être, puisqu'il portait plus d'attention à l'homme...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct