“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Baldé Keita, le rebelle

Mis à jour le 13/10/2017 à 08:16 Publié le 13/10/2017 à 05:27

Baldé Keita, le rebelle

En Italie, on l'appelait l'enfant terrible mais Baldé Keita est surtout un phénomène qui ne demande qu'à exploser

C'est passé relativement inaperçu mais l'arrivée de Baldé Keita à Monaco pour 30 millions d'euros demeure le plus gros investissement de l'ASM de l'été et le troisième de son histoire derrière Falcao (60M) et James Rodriguez (45M).

Pourtant, le Sénégalais de 22 piges affiche 33 minutes de jeu en Ligue 1 réparties en deux bouts de matches. Rien d'affolant pour un garçon qui est arrivé en retard physiquement à la suite d'une préparation tronquée avec la Lazio Rome. Et pour cause, le virevoltant attaquant souhaitait quitter la ville éternelle. Dans le Latium, personne ne s'en est offusqué. Voilà plusieurs saisons que le garçon souhaite partir chaque été.

Caractériel, tête de mule, Keita n'est pas un jeune de 22 ans comme les autres. En janvier dernier, en plein mercato,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct