“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

ASM: encore un effort avant de retrouver la Ligue des Champions

Mis à jour le 23/08/2016 à 05:09 Publié le 23/08/2016 à 19:30
Guido Carillo, Andrea Raggi, Valère Germain et Kamil Glik, devront assurer au Louis II.

Guido Carillo, Andrea Raggi, Valère Germain et Kamil Glik, devront assurer au Louis II. Photo Mickaël Alesi

ASM: encore un effort avant de retrouver la Ligue des Champions

Vainqueurs au Madrigal à l'aller (2-1), les Monégasques sont à un match de retrouver les phases de poule de la Ligue des Champions

Les footballeurs sont des gens comme tout le monde. Ils ont juste moins de soucis au quotidien, une voiture plus reluisante et un compte en banque mieux rempli. Mais à l'instar du commun des mortels, ils grandissent, mûrissent, apprennent.

Il y a un an, Monaco se faisait lourder de la Ligue des Champions par le pire Valence de la décennie (12e de Liga et éliminé en poule de Ligue des Champions). La faute à deux entames de matches ignobles et un état d'esprit tourné vers le mercato plutôt que sur le rectangle vert.

Ce soir, Monaco pourrait retrouver la Ligue des Champions et devenir le premier club français à passer deux tours de barrage pour y arriver, tout en ayant sorti Fenerbahçe et Villarreal, ce qui n'est pas rien. Preuve que le groupe de Leonardo Jardim a mûri. « On a appris de nos erreurs », clamait l'élégant Bernardo Silva avant la victoire du Madrigal.

Au coup d'envoi, Monaco aura un crampon et demi en phase de poules.

Il faut maintenant valider le demi-pied restant en y mettant le même sérieux qu'en Espagne, la même efficacité et entamer le match de la même manière que celui de Fenerbahçe, quand l'ASM menait 2-0 au bout de 20 minutes de jeu.

Et puis il serait tellement dommage pour le club de la Principauté de ne pas profiter de l'alignement des étoiles. Diminué à l'aller, Villarreal a récupéré le seul Victor Ruiz, suspendu au Madrigal, ce qui lui permettra d'aligner une charnière digne de ce nom.

Malgré tout, les Ibères seront toujours privés de la moitié de ses titulaires (Dos Santos, Soldado, Bakambu, Cherichev, Sansone et José Angel). Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Fran Escriba n'a absolument pas fait tourner contre Grenade, ce week-end, pour la reprise de la Liga où le sous-marin jaune s'est contenté d'un piètre match nul (1-1).

Tout l'inverse de l'ASM, qui a largement fait tourner à Nantes et qui a ramené une victoire sans concéder le moindre but, une première. Dans le rapport de force actuel, Monaco apparaît comme le grand favori de ce match retour, alliant expérience et forme du moment.

Bien entendu, le football est fait de renversements de situations, de scénarios improbables et d'aléas mais tous les feux sont au vert avant de se lancer dans cette ultime bagarre. Un combat qui se fera encore une fois sans Falcao, toujours blessé, et sans Benjamin Mendy, suspendu suite à sa folie passagère du match aller. En revanche, Leonardo Jardim a convoqué un groupe de 21 joueurs avec les retours de Djibril Sidibé - qui n'a pas fait un entraînement collectif de la semaine -, Guido Carrillo et Almamy Touré.

Dès lors, Jardim a emmené la totalité de ses latéraux droits (Tisserand est aussi du voyage) mais aucun spécialiste du poste d'arrière gauche (Echiéjilé encore absent). Qui pour jouer à droite ? Fabinho, qui a évolué 3 saisons à ce poste à Monaco ? Marcel Tisserand qui sort d'un bon match à Nantes ? Djibril Sidibé malgré le risque de rechute ?

Un remaniement qui ferait dans tous les cas le bonheur de Joao Moutinho, auteur de 90 minutes convaincantes à Nantes et disponible pour épauler Tiémoué Bakayoko dans l'entrejeu. Avant de recevoir le Paris-SG, dimanche à 20h45, dans un match de gala qui arrive, malheureusement, un peu tôt dans la saison, Monaco a l'occasion de valider son très bon début de saison.

On serait alors très loin de l'atermoiement sportif et du flou artistique de cette fin d'août 2015. Et ce n'est pas plus mal.

les compos probables


La suite du direct