“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Kismet

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

AS Monaco: Touré (re)prend son envol après son superbe match contre Guingamp

Mis à jour le 06/11/2017 à 07:44 Publié le 06/11/2017 à 05:15
Triple passeur contre Guingamp, Almamy Touré n'a pas manqué son retour dans le onze de départ de l'ASM.

Triple passeur contre Guingamp, Almamy Touré n'a pas manqué son retour dans le onze de départ de l'ASM. Photo C. D. et AFP

AS Monaco: Touré (re)prend son envol après son superbe match contre Guingamp

Triple passeur décisif contre Guingamp, Almamy Touré a répondu de la plus belle des manières à son entraîneur après un mois en dehors du onze de départ de l'AS Monaco

Un jour où l'autre, il faudra se pencher sur la part de chance dans la carrière d'Almamy Touré. Samedi soir, le latéral droit de l'AS Monaco a débuté le match face à Guingamp en raison de la suspension de Jemerson et du repositionnement d'Andrea Raggi dans l'axe, pour compenser l'absence du Brésilien. 90 minutes plus tard, le numéro 38 termine la rencontre avec trois passes décisives, une première pour un défenseur en Ligue 1 depuis plus de 10 ans. « C'est la première fois que ça m'arrive dans ma carrière, ce n'est que du bonheur », a simplement détaillé «Almam'» dans l'intimité de la zone mixte. Au-delà de ses trois passes, son match est une dinguerie : 14 ballons gagnés et 4 passes donnant lieu à un tir (les fameuses «key passes»). La chance, ça se provoque.

Trois passes décisives dans un même...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct