“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

AS Monaco - Dijon (4-0): les notes des joueurs monégasques

Mis à jour le 16/02/2018 à 23:29 Publié le 16/02/2018 à 23:28
Keita Baldé a montré la voie à ses coéquipiers en marquant le premier but du match.

Keita Baldé a montré la voie à ses coéquipiers en marquant le premier but du match. Phot J-F.O.

AS Monaco - Dijon (4-0): les notes des joueurs monégasques

Keïta Baldé, la botte secrète. Annoncé remplaçant dans un premier temps, le Sénégalais était finalement titulaire et a montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score.

Subasic (6): blessé à Angers, le Croate faisait son retour dans le onze. Très peu mis en difficulté, il a fait le travail quand il le fallait en réalisant de beaux arrêts (42’, 63’). Pour la 8e fois –en 23 rencontres de Ligue 1- cette saison, ‘’Suba’’ a gardé sa cage inviolée.

Sidibé (7): comme à son habitude, il a multiplié les allers-retours dans son couloir, non sans succès puisqu’il est à l’origine des deux buts de son équipe. Le latéral droit a d’abord parfaitement servi Keïta Baldé sur l’ouverture du score (13’), l’action qui amène le penalty vient également de son côté. Défensivement, il n’a laissé aucun...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct