“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Après sa victoire face à Fenerbahçe, qui affrontera Monaco aux barrages de la Ligue des Champions?

Mis à jour le 04/08/2016 à 05:07 Publié le 04/08/2016 à 05:07
Mendy, Raggi, Fabinho, Subasic et Dirar ont rempli leur première mission de la saison.

Après sa victoire face à Fenerbahçe, qui affrontera Monaco aux barrages de la Ligue des Champions?

En renversant le score du match aller (2-1) et en s'imposant 3-1 contre Fenerbahçe, Monaco accède aux barrages de Ligue des champions. Où il affrontera forcément un gros morceau

Il suffisait d'un petit but », avait annoncé Dirar en conférence de presse d'avant-match. Hier, pour avoir le droit de disputer les barrages de Ligue des champions, probablement contre du très gros (lire le chiffre), Monaco en a planté trois à Fenerbahçe. Dans une rencontre qui sentait le souffre en cas d'élimination prématurée, Jardim et compagnie ont réussi à lâcher les chevaux, avec en fer de lance un Germain retrouvé. Lui, le banni, a planté un doublé et propulsé ses coéquipiers au tour suivant. Une belle soirée d'été qui s'est terminée par une ovation du public.

On ne va pas vous mentir, hier au stade Louis-II, le temps est...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct