“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Après avoir écrasé Marseille, les Monégasques deviennent les hommes forts de Ligue 1

Mis à jour le 16/01/2017 à 05:16 Publié le 16/01/2017 à 05:16
Thomas Lemar, rayonnant.

Après avoir écrasé Marseille, les Monégasques deviennent les hommes forts de Ligue 1

En écrasant l'OM au Vélodrome, les Monégasques ont envoyé un message fort à la Ligue 1. Depuis hier soir, ils sont de nouveau en tête du championnat devant Nice et le Paris SG

On disait Monaco moins bien, moins fort, moins efficace. C'était un leurre. Les Monégasques ont brisé les illusions de l'OM, hier au Vélodrome (4-1), et ont surtout (re)pris les commandes de la Ligue 1, à la différence de buts, au détriment du voisin niçois. C'est bien plus qu'une simple victoire qui s'est dessinée à Marseille. C'est une démonstration de force. Un message envoyé au Gym, au PSG, à la Ligue 1, à Manchester City qui en a pris quatre à Everton hier après-midi. Cette équipe, même lorsqu'elle débute mal un match comme ce fut le cas face à l'OM, peut frapper à tout moment. Encore une fois Monaco a marqué sur son...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct