“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bilan encore provisoire du naufrage d'un ferry sur le lac Victoria fait état ...

Lester Laoagan vivait depuis plusieurs mois à Monaco, où cette photo a été prise, mais c'est à Paris qu'il a été retrouvé sain et sauf. 	(DR)

Lester Laoagan a été retrouvé vivant... à Paris !

L'incroyable épopée de cet homme retrouvé à Paris 37 jours après sa disparition ...

Plus de 170 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria, un survivant ...

Le bilan du naufrage sur le lac Victoria passe à 151 morts, l'espoir de retrouve...

Voisines de la caserne des carabiniers du prince, la maman et ses deux filles étaient accros au haschich

Mis à jour le 09/11/2017 à 15:07 Publié le 09/11/2017 à 15:05
Incommodés par les odeurs de chanvre, les voisins ont alerté la Sûreté publique, qui est intervenue dans cet immeuble tout proche de la caserne des Carabiniers.

Incommodés par les odeurs de chanvre, les voisins ont alerté la Sûreté publique, qui est intervenue dans cet immeuble tout proche de la caserne des Carabiniers. Photo Jean-François Ottonello

Voisines de la caserne des carabiniers du prince, la maman et ses deux filles étaient accros au haschich

Une maman et ses deux filles tout juste majeures ont été jugées pour usage de stupéfiants, à leur domicile, un appartement du quartier des Moneghetti à Monaco. Elles écopent de peines de prison et d'amende avec sursis.

Qui n’a jamais fumé un joint? Ou respiré les exhalaisons pernicieuses d’herbe? De telles questions ne se posaient pas pour une mère quinquagénaire et ses deux filles d’une vingtaine d’années. Cette sorte de "famille pétard" avait une vie bien rangée. Mais mère et filles flirtaient pourtant avec l’illégalité en étant très portées sur la fumette.

Au point de transformer une pièce de leur logement en "fumerie de haschich", jusqu’à incommoder leurs voisins de l’immeuble Saint-Sébastien, situé dans le quartier des Moneghetti, qui se plaignaient des fortes odeurs de cannabis. Ils finiront par alerter la Sûreté publique…

Les trois prévenues ont comparu mardi devant le tribunal correctionnel pour détention et usage de stupéfiants. La mère a écopé d’une peine de douze mois d’emprisonnement avec sursis, placement sous le régime de la liberté d’épreuve pendant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct