“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après la catastrophe de Gênes, les travaux de reconstruction du pont de l'A10 ac...

"Encore 10 ou 20 personnes disparues": les sauveteurs continuent de fouiller les...

Ces fake news et fausses photos qui se propagent au sujet du viaduc de Gênes

La reine de la soul américaine Aretha Franklin est décédée à l'âge de 76 ans

Effondrement du pont de l'A10 à Gênes: le bilan ramené à 38 morts, entre 10 et 2...

VIDEO. Il ne distribuait plus certains courriers depuis 8 ans, près de 500kg de lettres découverts chez un facteur

Mis à jour le 31/01/2018 à 17:17 Publié le 31/01/2018 à 17:16
573 kg de factures, extraits de compte, contraventions, vieux bottins ou encore tracts politiques

573 kg de factures, extraits de compte, contraventions, vieux bottins ou encore tracts politiques Capture d'écran Twitter @poliziadistato

VIDEO. Il ne distribuait plus certains courriers depuis 8 ans, près de 500kg de lettres découverts chez un facteur

La police italienne a annoncé ce lundi qu'elle avait retrouvé près d'une demi-tonne de lettres et de colis non livrés au domicile d'un facteur, dans la province de Vicence, dans le nord du pays.

573 kg de factures, extraits de compte, contraventions, vieux bottins ou encore tracts politiques ont été retrouvés chez celui que la presse a déjà surnommé le "facteur infidèle". 

L'homme, âgé de 56 ans, avait stocké son butin dans un garage de location mais aussi à son domicile. Certains courriers attendaient là depuis 8 ans...

Ce sont les bénévoles d'un centre de recyclage qui ont prévenu la police après avoir reçu 25 boîtes aux couleurs de la poste italienne, provenant du garage de location qui venait d'être vidé. 

Les raisons qui ont poussé l'homme à collectionner ces courriers ne sont pas encore connues. En attendant les conclusions de l'enquête interne, le facteur a été suspendu.

La Poste italienne a annoncé que les courriers seraient remis à leurs destinataires. 


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres