“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Une chatte meurt après être restée emmurée pendant 17 jours

Mis à jour le 25/08/2018 à 10:27 Publié le 25/08/2018 à 07:50
Pomponette est décédée à l'âge de 6 ans.

Pomponette est décédée à l'âge de 6 ans. Photo DR

Une chatte meurt après être restée emmurée pendant 17 jours

Emmurée pendant dix-sept longs jours, Pomponette, une chatte de six ans au pelage roux, n'a pas survécu à cette prison de béton.

Emmurée pendant dix-sept longs jours, Pomponette, une chatte de six ans au pelage roux, n'a pas survécu à cette prison de béton.

Tout commence le 7 août, rue Marcenaro à Beausoleil (Alpes-Maritimes). Les propriétaires de l'animal domestique constatent sa disparition.

Très vite, les miaulements localisés laissent penser qu'elle a chuté dans la cour de l'immeuble. Juste dans l'interstice qui sépare le mur de la résidence de ses propriétaires de celui de l'appartement voisin, situé en bas de la cour. Alertés dans un premier temps, les sapeurs-pompiers ne parviennent pas à extirper l'animal.

Des caméras pour la localiser

Ayant vent de l'histoire le 13 août...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct