“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Au moins 40 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Un mois ferme pour avoir dérobé la pochette d'une caissière

Mis à jour le 09/12/2015 à 21:31 Publié le 10/12/2015 à 06:47
Lorsque l’employée du supermarché Casino a constaté la disparition de son
petit sac à main, elle a donné l’alerte. Le voleur a été repéré et arrêté une
semaine plus tard.

Lorsque l’employée du supermarché Casino a constaté la disparition de son petit sac à main, elle a donné l’alerte. Le voleur a été repéré et arrêté une semaine plus tard. (Photo Cyril Dodergny)

Un mois ferme pour avoir dérobé la pochette d'une caissière

Les voleurs ont beau jouer les caméléons, ils finissent toujours par se faire pincer… À l’image de Iosif.

Les voleurs ont beau jouer les caméléons, ils finissent toujours par se faire pincer… À l’image de Iosif.

Ce Roumain quinquagénaire, sans domicile connu et sans profession et absent à l’audience, a été condamné par défaut par le tribunal de Monaco à un mois de prison ferme.

Il avait volé, dans la soirée du 31 juillet 2015, la pochette d’une caissière du supermarché Casino de Monaco, sur le boulevard Albert-Ier, qui contenait principalement un iPhone et 20 €.

Quand l’employée s’est aperçue de la disparition de son réticule, les services de sécurité du magasin ont aussitôt scruté les enregistrements des caméras de vidéosurveillance et repéré l’importun.

Une semaine plus tard, un vigile de l’enseigne reconnaît le voleur.

"Déjà condamné à Nice et à Grasse pour violences, outrages, coups et blessures, il a également purgé une peine de huit ans de prison en Roumanie pour homicide" dévoile notamment le procureur Cyrielle Colle.

Plus d'infos dans Monaco-Matin du mercredi 9 décembre.

 


La suite du direct