“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

Roshan, la filiale de Monaco Telecom, se reconstruit après l'attentat de Kaboul ...

Hier, vers 9 heures, un feu s'est déclaré à proximité d'une propriété de la Promenade de la 1re-Division française libre (DFL) de Roquebrune. L'incendie s'est propagé dans la même zone boisée que la veille.

Nouveau combat contre les flammes à Roquebrune

PHOTOS. Un chien sauvé des flammes lors de l'incendie de Roquebrune

Un incendie ravage 8000 m² de végétation à Roquebrune

Un gardien d'immeuble poignardé à Monaco

Mis à jour le 11/05/2017 à 15:41 Publié le 11/05/2017 à 15:41
Vue panoramique de Monaco.

Vue panoramique de Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Un gardien d'immeuble poignardé à Monaco

Le Panorama... L'immeuble de Monaco fait plus souvent parler de lui pour sa vue imprenable sur la montée d'Ostende très prisée durant le Grand Prix de F1 que pour mauvaises fréquentations.

C'est pourtant à l'entrée de l'immeuble, mercredi 10 mai, à 9h30, qu'un homme de 40 ans a poignardé le gardien - a priori sans raison - dans le bas ventre puis à la cuisse. L’agresseur a été interpellé moins de dix minutes après les faits.

Le gardien d’immeuble a été transporté à l’hôpital Pasteur de Nice où il a subi une intervention chirurgicale. Ses jours ne sont pas en danger.

Rien ne lie, semble-t-il, les deux hommes. L’agressé, né en 1971, habite à Nice. L’agresseur réside en France dans le Val-d’Oise, et est né en 1976. Le parquet général confirme qu’il s’agit de l’acte d’une personne atteinte de troubles mentaux, connue des services de police français, et qui a été, dès son interpellation, internée à Nice.


La suite du direct