“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Non, un policier municipal n'a pas été agressé au cutter à Nice

"Tout était faux": comment un détective privé a découvert la vérité sur le gendr...

Un des forums les plus importants du dark web en France démantelé à l'issue d'un...

VIDEO. Les révélations choc d’un détective privé sur le meurtre de la milliardai...

Vous avez bouclé votre déclaration d'impôt? Attention à cette arnaque par téléph...

Un corps en état de décomposition découvert près du vieux port de Menton

Mis à jour le 06/03/2018 à 08:25 Publié le 05/03/2018 à 08:25
C'est dans les enrochements du quai Impératrice Eugénie, au vieux port de Menton, que le corps a été retrouvé.

C'est dans les enrochements du quai Impératrice Eugénie, au vieux port de Menton, que le corps a été retrouvé. Photo T.P.

Un corps en état de décomposition découvert près du vieux port de Menton

Ce lundi vers 18h30, un corps sans vie a été retrouvé sous les rochers de la digue du quai Impératrice Eugénie à l'entrée du vieux port de Menton.

Selon les premiers éléments, il s'agirait de celui d'une femme. Une société de levage a été missionnée sur place pour déplacer les rochers afin de permettre aux six sapeurs-pompiers (dont trois plongeurs) d'extraire le corps.

Ce n'est que vers 21h30 que celui-ci a été ramené sur la terre ferme. A 22h15, la police nationale était encore sur place pour attendre la société de pompes funèbres.

En état de décomposition avancée, il était difficile pour les enquêteurs d'identifier avec certitude le corps.

S'agit-il de Suzanne Dalmasso, 68 ans, dont les proches sont sans nouvelles depuis le vendredi 23 février ?

Une autopsie devrait avoir lieu dans les prochaines heures pour permettre l'identification de la victime.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres