“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Trois migrants mineurs interpellés à Monaco

Mis à jour le 14/07/2017 à 18:32 Publié le 14/07/2017 à 18:30
Une vue de Monaco

Une vue de Monaco Photo Franz Chavaroche

Trois migrants mineurs interpellés à Monaco

Ils ne sont pas passés inaperçus. Ce vendredi en début d’après-midi, trois jeunes migrants ont été repérés par les caméras de surveillance aux abords de la place Sainte-Dévote, à Monaco.

Ces garçons à l’allure d’adolescents ont aussitôt été contrôlés par la police monégasque, puis interpellés et conduits dans les locaux de la Sûreté publique.

Ils ont déclaré être mineurs. Dépourvus de papiers d’identité pouvant confirmer leur minorité, ils n’ont pas été transférés aux autorités françaises, en l’occurrence à la Police aux frontières, comme cela arrive habituellement.

Une première?

Selon nos sources, ce serait d’ailleurs la première fois que des migrants mineurs auraient été appréhendés en Principauté. En conséquence de quoi les trois jeunes gens ont été transférés au Foyer de l’enfance Princesse Charlène, une institution qui dépend de la Direction de l’Action sanitaire et sociale de Monaco, chargée de l’enfance en souffrance.

Jusqu’à présent, les migrants interceptés en Principauté étaient majeurs. Ne faisant pas la différence entre la France et Monaco, ceux qui avaient réussi à franchir la frontière poursuivaient leur chemin vers l’ouest, le long du littoral.

Depuis, informés de la difficulté de traverser Monaco incognito, ils empruntent d’autres chemins, plus haut ou sur la voie ferroviaire.


La suite du direct