“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bilan encore provisoire du naufrage d'un ferry sur le lac Victoria fait état ...

Lester Laoagan vivait depuis plusieurs mois à Monaco, où cette photo a été prise, mais c'est à Paris qu'il a été retrouvé sain et sauf. 	(DR)

Lester Laoagan a été retrouvé vivant... à Paris !

L'incroyable épopée de cet homme retrouvé à Paris 37 jours après sa disparition ...

Plus de 170 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria, un survivant ...

Le bilan du naufrage sur le lac Victoria passe à 151 morts, l'espoir de retrouve...

Trois britanniques condamnés pour tricherie au Casino de Monte-Carlo

Mis à jour le 21/12/2015 à 14:51 Publié le 21/12/2015 à 14:49
Le tribunal de Monaco.

Le tribunal de Monaco. Photo Michaël Alesi

Trois britanniques condamnés pour tricherie au Casino de Monte-Carlo

Suite à l’audience du 15 décembre dernier, les trois Britanniques, soupçonnés d’avoir escroqué 540 000 euros au Casino de Monte-Carlo ont tous les trois étaient condamnés ce lundi, par le tribunal correctionnel de Monaco.

Suite à l’audience du 15 décembre dernier, les trois Britanniques, soupçonnés d’avoir escroqué 540 000 euros au Casino de Monte-Carlo ont tous les trois étaient condamnés ce lundi, par le tribunal correctionnel de Monaco.

En détention en Principauté depuis le 21 juin, Sajid, 49 ans et Qamar 26 ans, encouraient trois ans de prison. Ils ont été condamnés à 30 mois de prison ferme.

Le troisième, Zahidul, 45 ans, a écopé d’une peine de dix mois ferme.

Ces trois ressortissants britanniques, originaires du Pakistan et du Bangladesh étaient jugés pour escroquerie. Soupçonnés d’avoir manipuler des jetons de roulette anglaise au Casino de Monte-Carlo pour empocher de vrais pactoles.

La Société des Bains de Mer, propriétaire des casinos, qui était partie civile, estimait que les individus auraient pu, en un an, subtilisé par leur ruse quelque 3,6 millions d’euros.

Le tribunal correctionnel de Monaco a condamné les trois Britanniques à verser 859 520 euros ainsi que 5 000 euros de dommages et intérêts, qu’ils devront payer solidairement.


La suite du direct