“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un violeur "prédateur" opérait sur la Prom', la police lance un appel pour trouv...

Ivre, il agresse un goéland avec un couteau...

Une rafale descendante de plus de 100 km/h s'est abattue sur le Mentonnais

Avant la cérémonie d'hommage, un défilé militaire terrestre et aérien depuis le boulevard Dubouchage par l'avenue Jean-Médecin jusqu'à la place Masséna. Et un passage d'Alpha-jets. Un défilé où les pompiers ont été ovationnés.

14 juillet : Ne pas laisser s'éloigner ce drame

Le blessé sur son lit d'hôpital avec son avocat, Me Jacques Salvaterra.

Je ne pensais pas qu'il allait me tirer dessus

Stephen Paddock, le tueur de Las Vegas, était millionnaire

Mis à jour le 03/10/2017 à 22:14 Publié le 03/10/2017 à 22:13
Stephen Paddock

Stephen Paddock Photo DR

Stephen Paddock, le tueur de Las Vegas, était millionnaire

Stephen Paddock, le "malade" ayant commis le massacre de Las Vegas, selon les mots de Donald Trump, restait mardi une énigme nationale aux Etats-Unis où enquêteurs et médias s'employaient à comprendre ce qui a pu faire basculer ce discret retraité, jusque-là sans histoire.

Agé de 64 ans, ce comptable à la retraite était un joueur invétéré, habitué des hôtels-casinos où il pariait des sommes très importantes et où il pouvait vivre pendant des mois consécutifs, selon son frère Eric.

Étrange et reclus, selon ses voisins, il était devenu millionnaire grâce à des investissements immobiliers, a dit son frère. Il était propriétaire de plusieurs maisons, dans plusieurs Etats.

100.000 dollars virés sur un compte bancaire aux Philippines

Inconnu des services de police, il a accumulé dans la plus grande discrétion un arsenal de 42 fusils et armes de poing, des explosifs et des milliers de munitions, et assassiné 59 personnes dimanche soir, plus qu'aucun tireur dans l'histoire des Etats-Unis.

Plus de 500 personnes ont aussi été blessées. Il avait une petite amie, Marilou Danley, une Australienne de 62 ans d'origine philippine, ancienne employée de casinos, qui se trouvait lundi à Tokyo. Son père était un braqueur de banques qui s'est évadé de prison dans les années 1960 avant d'être rattrapé.

Un loup solitaire

NBC News a révélé, citant des sources policières, que Stephen Paddock avait viré 100.000 dollars sur un compte bancaire aux Philippines la semaine précédant son crime. La police devrait interroger Mme Danley à ce sujet, parmi d'autres, à son retour aux Etats-Unis, prévu mercredi selon la chaîne.

La police de Las Vegas a qualifié le retraité de "loup solitaire", martelant qu'il a agi seul. L'organisation Etat islamique (EI) a affirmé qu'il était l'un de ses "soldats", converti à l'islam, mais le FBI a dit lundi n'avoir absolument rien trouvé liant Stephen Paddock au groupe jihadiste.

"Nous fouillons tout son passé et explorons chaque indice", a déclaré le shérif adjoint de Las Vegas Todd Fasulo lundi soir aux journalistes. "S'il vous plaît, soyez patients", a-t-il imploré. 

à partir de 1 €


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres