“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Sécurité routière dans la Roya : du bleu répressif

Mis à jour le 06/11/2017 à 05:13 Publié le 06/11/2017 à 05:13
Aucune vitesse excessive n'a été constatée pendant les deux heures de contrôle. Les appels de phare entre conducteurs ont sans doute permis cela...

Aucune vitesse excessive n'a été constatée pendant les deux heures de contrôle. Les appels de phare entre conducteurs ont sans doute permis cela... Cyril Dodergny

Sécurité routière dans la Roya : du bleu répressif

Samedi matin, dix gendarmes ont mené un contrôle routier sur la RD6204, une portion départementale accidentogène. Bilan : une dizaine d'infractions constatées, pas plus...

La RD6204. Une route sinueuse, entre Tende et Breil-sur-Roya, réputée pour être le terrain de jeu de certains motards. Parmi les comportements à risques, nul ne peut ignorer le phénomène toujours d'actualité, du fameux « jeu du ticket de café » qui met en compétition des férus de vitesse entre Cuneo et Vintimille. Objectif : que le temps entre les deux cafés pris au départ et à l'arrivée soit le plus restreint possible.

Sur cette portion départementale, historiquement accidentogène, bon nombre d'incidents ont ainsi été recensés depuis le début de l'année. « La majorité...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct