“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Seconde Guerre mondiale : un film pour ne pas oublier

Mis à jour le 03/09/2016 à 05:05 Publié le 03/09/2016 à 05:05
La brigade Saint-Juste, constituée de jeunes résistants de Monaco et Beausoleil.

La brigade Saint-Juste, constituée de jeunes résistants de Monaco et Beausoleil. DR

Seconde Guerre mondiale : un film pour ne pas oublier

Aujourd'hui, les commémorations autour de la Libération rappellent d'abord et avant tout les années de guerre et de résistance, les arrestations, les fusillades, la famine

Il y a l'allégresse de la Libération. Mais il y a surtout les années de guerre auxquelles le pays n'a pas échappé. En Principauté, c'est un Français, dont les liens avec Monaco sont aussi forts et précieux qu'avec le journalisme, qui a réalisé un film sur « La vie quotidienne en Principauté durant la Seconde Guerre mondiale ».

Frédéric Laurent, un des fondateurs du journal Libération, avec la coproduction de la direction de la Communication du gouvernement princier, a interviewé quarante-cinq témoins de l'époque, « qui avaient entre 80 et 95 ans lorsque nous les avons rencontrés, explique Frédéric Laurent. Certains sont malheureusement décédés depuis. Le film dure une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct