“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

Vous n'avez rien suivi à l'assassinat d'Hélène Pastor en 2014 à Nice? On rembobi...

À Gênes, la rue coupée en deux par l'effondrement du pont Morandi meurt à petit ...

Elle veut faire demi-tour et dévale les escaliers de la basilique au volant de s...

Intervention remarquée pour l'antigang, mercredi, au péage de Saint-Isidore.

Go fast stoppé sur l'A8 : une tonne de cannabis importée ?

Sarkozy et Ciotti : hommage aux victimes de Côte d'Ivoire

Mis à jour le 19/03/2016 à 05:14 Publié le 19/03/2016 à 05:14
Nicolas Sarkozy et Éric Ciotti se recueillant, hier matin, sur les lieux de l'attentat où dix-neuf  personnes, dont deux Azuréens, ont perdu la vie.	(DR)

Sarkozy et Ciotti : hommage aux victimes de Côte d'Ivoire

Les présidents des Républicains et du conseil départemental des Alpes-Maritimes se sont rendus hier à Grand-Bassam où dix-neuf personnes, dont deux Azuréens, ont été victimes d'un attentat

Beaucoup d'émotion hier à Grand-Bassam. La douleur, la colère, l'incompréhension sont encore vives, près d'une semaine après les attentats sanglants de dimanche dernier.

Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, et le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, le député Éric Ciotti, se sont recueillis sur cette plage de Côte d'Ivoire où dix-neuf personnes ont été...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct