“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Qui était Otto Kern, le célèbre créateur de mode allemand retrouvé mort à Monaco

Mis à jour le 12/12/2017 à 17:14 Publié le 12/12/2017 à 17:00
Otto Kern, le designer allemand décédé ce lundi

Otto Kern, le designer allemand décédé ce lundi DR

Qui était Otto Kern, le célèbre créateur de mode allemand retrouvé mort à Monaco

Le corps d'Otto Kern, résident monégasque de longue date, a été retrouvé hier matin sur la terrasse d'un immeuble de l'avenue Princesse-Grace. Il aurait chuté d'une dizaine d'étages. Habitué des mondanités de la principauté de Monaco, il y résidait depuis 2000.

Le corps sans vie d'Otto Kern, un designer de mode allemand installé à Monaco depuis le début des années 2000, a été retrouvé sur la terrasse d'un immeuble de l'avenue Princesse-Grace, ce lundi matin.

>> RELIRE. Une enquête ouverte après la mort d'un célèbre créateur de mode allemand à Monaco

Bal de la Croix-Rouge monégasque, Oktoberfest de Munich, dîner en présence de couples princiers... Otto Kern était un habitué des tapis rouges. Résident monégasque depuis le début des années 2000, il partageait également sa vie entre Kitzbühel, en Autriche, et les Caraïbes.

Les rentes de son activité de styliste et créateur de mode lui permettait de papillonner entre les plages de sable fin,  le Larvotto et la station huppée du Tyrol. 

un succès fulgurant

Après des études de droit et d’économie à Francfort-sur-le-Main, il s'est lancé au début des années 1970 dans le prêt-à-porter féminin en créant sa première collection de chemisiers dans la laverie maternelle. Il connaît le succès rapidement en lançant sur le marché des collections masculines, une marque de cosmétique et de parfums. En 1973, son entreprise fait 25 millions de Deutsche Mark de chiffre d'affaires. 

Vingt ans plus tard il vend 60% de son entreprise pour se retirer un peu du business de la mode. Depuis 2000, la marque appartient au groupe de mode masculine Ahlers AG qui détient aussi Baldessarini et Pierre Cardin.

De nombreux scandales

Son activité artistique a été ponctuée de scandales outre-Rhin. En 1993, par exemple, il fait reproduire La Cène de Léonard de Vinci... sauf que Jésus est au milieu de disciples aux seins nus, vêtus uniquement de jeans. L'Eglise allemande crie au scandale et l'accuse de "violer les sentiments religieux": un des ses fournisseurs menace de rompre sa collaboration.

Quatre mariages et trois enfants

Sa vie personnelle a été marquée par quatre mariages. Il avait perdu sa troisième épouse dans un horrible accident sur une autoroute allemande. En état d'ébriété, elle avait été percutée le jour du réveillon de Noël, en 2004. Quelques mois plus tard, il se console dans les bras du mannequin Naomi Valeska Salz qu'il finira aussi par épouser.

Il a eu trois enfants de ses deux premiers mariages. 


La suite du direct