“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'incendie de Roquebrune maîtrisé, 8.000m2 de végétation brûlés

5.000 m2 de végétation partent en fumée dans un incendie, de nombreux pompiers m...

Cette pharmacie avait déjà été braquée en 2012. Le suspect avait, là encore, été interpellé. Son gérant a confié sa colère dans Nice-Matin vendredi.

La Trinité : le braqueur identifié... et interné

Le bilan encore provisoire du naufrage d'un ferry sur le lac Victoria fait état ...

Lester Laoagan vivait depuis plusieurs mois à Monaco, où cette photo a été prise, mais c'est à Paris qu'il a été retrouvé sain et sauf. 	(DR)

Lester Laoagan a été retrouvé vivant... à Paris !

Massacre d'Orlando: la "profonde tristesse" du prince Albert

Mis à jour le 12/06/2016 à 23:37 Publié le 12/06/2016 à 23:30
Le prince Albert a fait part de son soutien au peuple et aux autorités américaines

Le prince Albert a fait part de son soutien au peuple et aux autorités américaines Photo d'archives Cyril Dodergny

Massacre d'Orlando: la "profonde tristesse" du prince Albert

Le souverain a adressé une lettre au président des Etats-Unis Barack Obama avant de confier son émotion lors de son discours d'ouverture du 56e Festival de télévision de Monte-Carlo.

En ouverture du Festival de télévision de Monte-Carlo, le prince Albert II a tenu, ce dimanche soir, à adresser son soutien au peuple américain après la tragique attaque terroriste d'Orlando.

>> RELIRE. Orlando: le point sur la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis

Quelques heures auparavant, le prince de Monaco avait adressé une lettre à Barack Obama, rédigée en ces termes: " Monsieur le président, J'appris avec consternation le massacre odieux d'Orlando. Je m'incline devant la mémoire des victimes, la douleur de leurs familles, la souffrance des blessés. La haine sera vaincue. Monsieur le président, veuillez accepter l'assurance de ma profonde tristesse et de ma haute considération."


La suite du direct