“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La moitié des huiles d'olive contrôlées ne sont pas conformes à la législation

La canicule de cet été a fait 1.500 morts de plus qu'une année normale

Procès Pastor: les très attendues dépositions des enfants de la milliardaire

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Au moins 40 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria

L'homme qui a ouvert le feu dans une église au Texas a fait 26 morts

Mis à jour le 06/11/2017 à 12:05 Publié le 06/11/2017 à 08:08
La police bloquant l'accès à l'église ce dimanche aux Etats-Unis.

La police bloquant l'accès à l'église ce dimanche aux Etats-Unis. Photo AFP

L'homme qui a ouvert le feu dans une église au Texas a fait 26 morts

Un homme a ouvert le feu ce dimanche dans une église du Texas, faisant 26 victimes en plein service religieux.

Les faits sont survenus ce dimanche vers 11h20 (17h20 GMT). Selon les autorités locales, "un jeune homme blanc âgé d'une vingtaine d'années" a fait irruption dans une égalise d'un hameau rural du Texas de 400 habitants.

Armé d'un fusil d'assaut et portant un gilet pare-balles, il a ouvert le feu à l'intérieur de l'église, en plein service religieux, avant de prendre la fuite. 

Il a été retrouvé mort dans son véhicule peu après. On ne sait pas encore s'il s'est suicidé ou si quelqu'un lui a tiré dessus. 

Selon plusieurs médias américains, le tireur serait un ex-militaire de 26 ans, renvoyé de l'armée de l'air après un passage en cour martiale en 2014. Il vivait en périphérie de San Antonio, une grande ville du Texas, à une cinquantaine de kilomètres des lieux de la tuerie.

Devant la presse, le gouverneur du Texas Greg Abbott a évoqué "la pire fusillade de masse dans l'histoire" de son Etat, précisant que le bilan pouvait encore s'aggraver.


La suite du direct