“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette pharmacie avait déjà été braquée en 2012. Le suspect avait, là encore, été interpellé. Son gérant a confié sa colère dans Nice-Matin vendredi.

La Trinité : le braqueur identifié... et interné

Le bilan encore provisoire du naufrage d'un ferry sur le lac Victoria fait état ...

Lester Laoagan vivait depuis plusieurs mois à Monaco, où cette photo a été prise, mais c'est à Paris qu'il a été retrouvé sain et sauf. 	(DR)

Lester Laoagan a été retrouvé vivant... à Paris !

L'incroyable épopée de cet homme retrouvé à Paris 37 jours après sa disparition ...

Plus de 170 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria, un survivant ...

Les hôteliers cannois en croisade contre Airbnb !

Mis à jour le 22/10/2017 à 05:17 Publié le 22/10/2017 à 05:17
Si les palaces de la Croisette peuvent compter sur une clientèle haut de gamme relativement fidèle, il n'en est pas de même de la petite hôtellerie, fortement concurrencée par Airbnb à Cannes.

Si les palaces de la Croisette peuvent compter sur une clientèle haut de gamme relativement fidèle, il n'en est pas de même de la petite hôtellerie, fortement concurrencée par Airbnb à Cannes. Patrice Lapoirie

Les hôteliers cannois en croisade contre Airbnb !

Malgré une saison 2017 globalement positive, le syndicat des hôteliers cannois dénonce la concurrence déloyale de la plateforme de location, aux 8 000 logements référencés dans la cité

Les hôteliers cannois ont le sourire. Mais c'est un sourire un peu crispé.

Certes, le bilan 2017 (de janvier à septembre) est plutôt bon, après un été 2016 sinistré par l'attentat sur la promenade des Anglais.

Le taux d'occupation dépasse les 58 % (en nette augmentation), et atteint jusqu'à 60 % si on inclut les palaces du bord de mer. Pour une nuitée facturée 136 e en moyenne, 300 e en tenant compte des établissements cinq étoiles. Le secteur rapporte 2,8 Me en taxes de séjour à la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct