“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

Vous n'avez rien suivi à l'assassinat d'Hélène Pastor en 2014 à Nice? On rembobi...

À Gênes, la rue coupée en deux par l'effondrement du pont Morandi meurt à petit ...

Elle veut faire demi-tour et dévale les escaliers de la basilique au volant de s...

La folle enquête d'un chercheur d'héritiers monégasque

Mis à jour le 25/08/2017 à 19:49 Publié le 25/08/2017 à 19:48

La folle enquête d'un chercheur d'héritiers monégasque

L'histoire est à peine croyable. En début d'année, une dame de 96 ans décède à la maison de retraite Fontdivina de Beausoleil. Le notaire chargé de liquider la succession est bien en peine, Leïla, la dame en question, n'ayant pas d'héritier connu. Fâcheux, d'autant que l'héritage porte sur 3 millions d'euros.

Le notaire mandate le cabinet monégasque Frayre & associés, spécialisé dans la recherche d'héritiers, qui missionne l'un de ses enquêteurs, Stéphane Pantanacce.

Ce juriste de formation, devenu depuis enquêteur hors pair, va passer des mois à étudier les registres d'état civil à Paris et en Ecosse, pour découvrir que les seuls héritiers connus de la dame se trouvent au fin fond de l'Australie.

Il passera deux semaines dans la région de Perth, à l'extrême sud-ouest de ce vaste continent d'Océanie, pour convaincre les cinq héritiers retrouvés qu'ils ont touché le gros lot. Chacun d'entre eux recevra environ 300.000 euros d'ici la fin de l'année. Un cadeau du ciel.


A lire demain dans Monaco-Matin et Nice-Matin Menton, la palpitante aventure semée d'embûches de ce chercheur d'héritiers monégasque.


La suite du direct