“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Comment Nice, Cannes et Antibes ont revu la sécurité de leurs centres-villes après l'attentat du 14-Juillet

Mis à jour le 18/08/2017 à 17:18 Publié le 18/08/2017 à 16:00
À Nice, la Promenade des Anglais est désormais longée de bornes enfoncées dans des fondations ultra-solides, équipées de câbles résistant à un camion.

À Nice, la Promenade des Anglais est désormais longée de bornes enfoncées dans des fondations ultra-solides, équipées de câbles résistant à un camion. Cyril Dodergny

Comment Nice, Cannes et Antibes ont revu la sécurité de leurs centres-villes après l'attentat du 14-Juillet

Plan massif de sécurisation, aménagements des espaces urbains... Alors que deux attentats au véhicule bélier ont été perpétrés jeudi 17 août en Espagne, comment les grandes cités azuréennes se sont-elles adaptées à la menace terroriste?

L'attentat du 14-Juillet, et la vague d'actions terroristes qui secoue la France depuis quelques années, a sensiblement modifié notre manière de vivre.

La Côte d'Azur est en chantier pour s'adapter aux nouvelles menaces. À Nice, c'est la bagatelle de 20 millions d'euros qui ont été investis dans la sécurisation de la Promenade des Anglais. 190 bornes fixes, 32 amovibles, 19...

Pour lire ce contenu :

1€ le premier moispuis 9,90€ par mois

Je regarde une publicité

J'accède à cet article en regardant une publicité

ou

La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres