“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il reçoit une balle après avoir sauvé la vie de plusieurs personnes lors de la fusillade de Las Vegas

Mis à jour le 04/10/2017 à 08:05 Publié le 04/10/2017 à 08:02
Jonathan Smith a sauvé la vie d'une trentaine de personnes lors de la tuerie de Las Vegas.

Jonathan Smith a sauvé la vie d'une trentaine de personnes lors de la tuerie de Las Vegas. Photo Twitter @byHeatherLong

Il reçoit une balle après avoir sauvé la vie de plusieurs personnes lors de la fusillade de Las Vegas

Cet Américain de 30 ans a sauvé la vie à une trentaine de personnes dimanche soir à Las Vegas, lors de la fusillade qui a fait 59 morts et plus de 500 blessés, avant de finir lui-même blessé d'une balle dans la nuque.

Il s'appelle Jonathan Smith. Il a 30 ans et est père de 3 enfants. C'est le nouveau héros des Etats Unis.

Venu de Californie, ce réparateur de photocopieuses passait le week-end au festival de country Route 91 Harvest avec sa famille. Il se trouvait proche de la scène lorsque le tireur a commencé à faire feu sur la foule depuis sa chambre d'hôtel, a-t-il raconté au Washington Post.

Son premier réflexe est alors de protéger ses proches, mais il perd ses jeunes nièces dans le mouvement de foule. Il revient sur ses pas pour les trouver. En chemin, il découvre une trentaine de personnes réfugiées derrière une voiture de police.

"Tireur actif, tireur actif, venez! Il faut courir", leur lance Jonathan, avant de les amener vers un parking situé à l'écart du Las Vegas Boulevard. "On entendait des coups de feu. On aurait dit que ça venait de partout."

Le petit groupe se met à l'abri derrière des voitures garées. Lais lorsque Jonathan se lève pour aider des jeunes filles qui ne sont pas complètement cachées, il reçoit alors une balle en pleine nuque.

"Je ne sentais plus mon cou. Et il y avait une sensation de chaleur dans mon bras", a raconté le trentenaire depuis l'hôpital, lundi.

S’il a réussi à s’en sortir, selon lui, c'est grâce à un policier qui n’était pas en service et a appuyé sur sa blessure pour éviter l’hémorragie avant de trouver une voiture pour le conduire à l’hôpital.

Il souffre d'une clavicule fracturée, d'une côte fêlée et d'une contusion au poumon. Pour l'heure, les médecins ont laissé la balle logée dans son cou. "Je vivrai peut-être avec cette balle pour le reste de ma vie", a-t-il confié.

Jonathan Smith a pu retrouver toute sa famille. 

La photo le montrant assis à l'hôpital, un pansement sur le cou, a déjà fait le tour des réseaux sociaux. Publié par une journaliste du Washington Post sur Twitter, le cliché a déjà été retweeté plus de 139.000 fois et aimé plus de 350.000 fois.

Le trentenaire a refusé qu'on le qualifie de héros. "Je ne me vois pas comme ça. J'aurais voulu que quelqu'un fasse pareil pour moi. Personne ne mérite de perdre la vie en venant à un festival de country".


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres