“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La moitié des huiles d'olive contrôlées ne sont pas conformes à la législation

La canicule de cet été a fait 1.500 morts de plus qu'une année normale

Procès Pastor: les très attendues dépositions des enfants de la milliardaire

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Au moins 40 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria

Explosion près du bus de Dortmund, le match contre Monaco reporté

Mis à jour le 12/04/2017 à 07:44 Publié le 11/04/2017 à 19:59

Explosion près du bus de Dortmund, le match contre Monaco reporté

Selon les médias allemands, trois explosions se sont produites au passage du bus de l'équipe allemande.

A l'heure de rejoindre le stade pour le quart de finale de Ligue des champions opposant Monaco à Dortmund, le bus allemand a été la cible d'une explosion dont on ignore encore les causes.

Les comptes Twitter de la police allemande et du club allemand ont communiqué officiellement l'information en précisant que la situation était encore confuse.

Un joueur de Dortmund serait blessé. Il s'agirait de l'espagnol Marc Bartra, transporté à l'hôpital. On ignore encore la gravité des blessures.

Dans ces conditions, il n'est pas certain que la rencontre puisse se disputer.

Le speaker du stade a confirmé l'événement parlant d'un incident.

"Il n'y a aucun joueur à l'échauffement pour le moment, ce n'est pas normal à 35 minutes du coup d'envoi.", explique Mathieu Faure, notre journaliste sur place. "De ce qu'il se dit dans le stades, les joueurs sont sous le choc. Je ne vois pas comment ce match pourrait se jouer".

Des moyens policiers supplémentaires ont été déployés autour du stade.


La suite du direct