“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Deux frères grièvement blessés par balles, l'aîné est décédé

Mis à jour le 06/10/2017 à 09:07 Publié le 06/10/2017 à 07:45
Les deux frères sont connus des services de police.

Les deux frères sont connus des services de police. Photo AFP

Deux frères grièvement blessés par balles, l'aîné est décédé

Deux frères de 26 et 28 ans ont été grièvement blessés par balles, jeudi 5 octobre en milieu de journée, dans la cité de la Grande Borne à Grigny, dans l'Essonne, a-t-on appris auprès du procureur d'Evry et de sources policières. L'aîné est décédé à l'hôpital dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les deux hommes ont été touchés "au niveau de la tête" aux alentours de 12h30, jeudi, indique un communiqué du procureur Éric Lallement.

Les deux victimes sont frères. Elles sont connues des services de police, l'une pour des faits de "recel", "rébellion", "outrages", "vol" et "conduite sans permis"; l'autre pour "vol", "violences", "détention de produits stupéfiants" et "conduite sans permis", précise le procureur.

Rixe d'une centaine de personnes

Une rixe impliquant une centaine de personnes a éclaté après les faits. "Un groupe d'individus situé à proximité de la scène de crime" a pris "violemment à partie un homme", lui portant "des coups au niveau du visage et sur le corps", souligne le procureur. 

Mis en sécurité par les policiers, l'homme indique avoir été "appelé sur son lieu de travail" par son fils, qui lui avait assuré "être en danger", et "qu'il était venu sur place sans connaître les motifs de crainte de son fils""Au même moment, le fils en question, âgé de 21 ans, demeurant dans le quartier de la Grande Borne, était à son tour pris à partie par ce même groupe d'individus. Les services de police réussissaient à l'extraire et décidaient de le placer en garde à vue", poursuit le procureur.

Une enquête, du chef de tentative d'assassinat, a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres