“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce que l'on sait du tueur présumé de la fusillade de Las Vegas

Mis à jour le 03/10/2017 à 06:52 Publié le 02/10/2017 à 17:17
Le Mandalay Bay où le corps de Stephen Craig Paddock, l'auteur présumé de la fusillade, a été retrouvé dans une chambre.

Le Mandalay Bay où le corps de Stephen Craig Paddock, l'auteur présumé de la fusillade, a été retrouvé dans une chambre. Photo EPA/MAXPPP

Ce que l'on sait du tueur présumé de la fusillade de Las Vegas

L'auteur présumé de la fusillade survenue à Las Vegas, qui a fait au moins 50 morts et 400 blessés dimanche soir, se serait suicidé avant l'arrivée de la police.

On en sait plus sur le scénario macabre de la fusillade de Las Vegas qui a, dimanche, fait au moins 50 morts et plus de 400 blessés, selon un dernier bilan de la police.

Et notamment sur son auteur présumé qui a tiré sur les quelque 22.000 spectateurs du concert en plein-air de Jason Aldean, au festival de musique Country route 91, près de l'hôtel et casino Mandalay Bay.

Selon la police de Las Vegas, il s'agit de Stephen Craig Paddock, un homme blanc de 64 ans, originaire de la ville de Mesquite, à 120 km de Las Vegas dans le Nevada.

Après avoir, dans un premier temps, affirmé que les unités d'intervention spéciales (SWAT) l'avaient abattu, le shériff de Las Vegas, Joseph Lombardo, a ensuite indiqué que le sexagénaire se serait en fait suicidé avant l'arrivée des forces de l'ordre.

suicide

En effet, la police aurait découvert son corps dans une chambre du Mandala Bay, au 32e étage, où il séjournait depuis le 28 septembre. Et dans cette pièce, les SWAT ont mis la main sur plus de 10 armes à feu.

Stephen Craig Paddock aurait ouvert le feu depuis un étage de l'établissement hôtelier sur la foule.

Provoquant la plus meurtrière tuerie de masse de l'histoire contemporaine des Etats-Unis, après celle survenue à le 12 juin 2016 dans un club gay d'Orlando, en Floride, qui avait fait 50 morts et 53 blessés.

Le FBI a lancé un appel à témoins pour récupérer des photos et des vidéos de la tuerie dont le mobile reste encore inconnu.

Dans un communiqué publié via son agence de propagande Amaq, lundi, l'organisation terroriste Daech a revendiqué la fusillade. Affirmant que Stephen Craig Paddock se serait "converti" à l'Islam "depuis plusieurs mois".

Une revendication à prendre, pour l'heure, avec la plus grande précaution puisque la police américaine n'a rien confirmé.

Et à laquelle le président Donald Trump n'a fait aucune allusion lors de sa prise de parole, lundi matin.

Plus tôt, sur son compte Twitter, Donal Trump avait adressé ses condoléances et ses pensées pour les victimes et les familles de la fusillade.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres