“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Un chien sauvé des flammes lors de l'incendie de Roquebrune

Un incendie ravage 8000 m² de végétation à Roquebrune

L'événement sera reconduit l'an prochain.	(DR)

Concours des anciens de la police de Monaco

L'incendie de Roquebrune maîtrisé, 8.000m2 de végétation brûlés

5.000 m2 de végétation partent en fumée dans un incendie, de nombreux pompiers m...

Cavalaire : le meurtrier du policier s'est suicidé hier soir

Mis à jour le 09/12/2015 à 05:13 Publié le 09/12/2015 à 05:13
Élie Verbasco, photographié il y a un mois, lors d'un reportage de notre journal sur les pêcheurs locaux.

Cavalaire : le meurtrier du policier s'est suicidé hier soir

Vers 19 h 30 Élie Verbasco, 62 ans, qui a blessé mortellement un policier municipal lundi à Cavalaire, a été localisé dans les collines du Rayol-Canadel avant qu'il ne se donne la mort

Un coup de fil de trop. En rallumant hier soir, vers 18 h 30 son téléphone portable dans les collines, du côté du col de Canadel (commune du Rayol-Canadel), le fugitif Élie Verbasco a laissé une trace toute fraîche sur les réseaux. Une aubaine pour les enquêteurs chargés de débusquer l'auteur présumé de la mort par balles d'un policier municipal de Cavalaire et de la blessure d'une de ses collègues.

Localisé dès lors dans les collines du Rayol-Canadel : c'est l'hélicoptère qui a d'abord signalé un quad renversé. Peu de temps après, une patrouille de gendarmes en progression, repérant le fugitif, a essuyé deux coups de feu, sans riposter.

Mais le négociateur des forces d'intervention n'aura pas eu le temps de les rejoindre pour dialoguer avec le suspect : les hommes du PI2G ont retrouvé le corps d'Élie Verbasco sans vie. Il a en quelque sorte, respecté sa dernière parole (lire en encadré ci-dessous).

Depuis la nuit dernière, un hélicoptère muni d'une caméra thermique avait tenté de localiser une forme humaine...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct