“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

Roshan, la filiale de Monaco Telecom, se reconstruit après l'attentat de Kaboul ...

Hier, vers 9 heures, un feu s'est déclaré à proximité d'une propriété de la Promenade de la 1re-Division française libre (DFL) de Roquebrune. L'incendie s'est propagé dans la même zone boisée que la veille.

Nouveau combat contre les flammes à Roquebrune

PHOTOS. Un chien sauvé des flammes lors de l'incendie de Roquebrune

Un incendie ravage 8000 m² de végétation à Roquebrune

Andréa, 4 ans, a-t-il été laissé sans surveillance devant une école de Beausoleil?

Mis à jour le 16/02/2018 à 18:30 Publié le 16/02/2018 à 18:29
Laura Dupré affirme avoir retrouvé son fils à l’endroit exact où elle le tient dans ses bras sur la photo.

Laura Dupré affirme avoir retrouvé son fils à l’endroit exact où elle le tient dans ses bras sur la photo. Photo Jean-François Ottonello

Andréa, 4 ans, a-t-il été laissé sans surveillance devant une école de Beausoleil?

La maman du petit garçon ne décolère pas depuis lundi, 16h45, heure à laquelle elle affirme avoir retrouvé son fils seul, à la sortie de la maternelle. La mairie dément catégoriquement. Deux versions s'opposent. En l'absence de caméra de vidéosurveillance à cet endroit, on ne connaîtra jamais le fin mot de l'histoire...

Andréa, 4 ans, a-t-il été laissé seul hors de l’enceinte de l’école des Copains, lundi à 16h45? Sa maman est formelle. "J’ai retrouvé mon fils sans surveillance à la sortie de la maternelle." 

Depuis, Laura Dupré a alerté l’établissement scolaire, la mairie, et donne sa version des faits sur Facebook. Une réaction immédiate qu’elle explique: "Je veux faire entendre ma voix et ma colère et je cherche donc tous les moyens d’y parvenir." Aussitôt, les réseaux sociaux se sont agités.

De son côté, la mairie, responsable des Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem), est tout...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct