“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Disparition inquiétante d'un ressortissant philippin à Monaco

Attention à cette nouvelle arnaque sur la Côte d'Azur... Les voleurs agissent (n...

Ce que révèlent les autopsies des corps retrouvés en décomposition à Beausoleil

Sœur de souffrance de Simone Veil, l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ive...

Le commissariat de Menton veut sensibiliser les personnes âgées face à ces vols avec abus de faiblesse qui pourraient se reproduire sur le territoire.

Attention au voleur déguisé (notamment) en policier

46 passagers sur le carreau après qu'un bus prend feu sur l'A8

Mis à jour le 23/07/2016 à 12:37 Publié le 23/07/2016 à 12:33
Un sapeur pompier (image d'illustration)

Un sapeur pompier (image d'illustration) Photo Sébastien Botella

46 passagers sur le carreau après qu'un bus prend feu sur l'A8

Dans la nuit de vendredi à samedi, un bus a pris feu sur l'autoroute A8 à hauteur de La Turbie. Un incident, du à un problème de moteur, contenu par l'intervention rapide des pompiers de la commune.

Le véhicule, parti de Turin avec 46 personnes à bord, effectuait un trajet jusqu'à Tanger au Maroc. Un voyage stoppé net.

Les 46 voyageurs du bus, dont 17 enfants tous de nationalité marocaine et leurs deux chauffeurs ont été rapatrié au village. Ils ont passé la nuit dans la salle polyvalente.

Selon nos informations, le tour opérator qui avait organisé ce voyage demeurait injoignable par les voyageurs. Une situation d'urgence qui a nécessité la logistique des pompiers et des équipes de la commune.

Ces derniers ont notamment pris contact avec l'ambassade du Maroc, qui devrait affrété un nouveau bus dans les prochaines heures pour permettre aux passagers d'achever leur voyage.


La suite du direct