“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il escroquait une pensionnaire âgée dans une maison de retraite à Monaco

Elle s'étouffe avec une Knacki, ses parents portent plainte

Un homme se défenestre à Fréjus ce vendredi

13 photos qui montrent la violence de l'accident au péage de Saint-Isidore

Un camion fou, immatriculé en Roumanie, a pulvérisé le péage de Saint-Isidore jeudi après-midi sur l'A8 à Nice. Bilan: un mort et huit blessés.

Ce que l'on sait du terrible accident au péage Saint-Isidore sur l'A8

Le chauffeur de maître conduisait ivre à Monaco: 20 jours de prison

Mis à jour le 21/09/2015 à 09:12 Publié le 21/09/2015 à 09:11
Le tribunal de Monaco.

Le tribunal de Monaco. Photo Michaël Alesi

Le chauffeur de maître conduisait ivre à Monaco: 20 jours de prison

Un Arménien quadragénaire a écopé de vingt jours de prison ferme pour son ébriété au volant avec un taux de 0,72 mg d'alcool par litre d'air expiré. Plus 300 € d'amende pour l'absence de permis de conduire.

Conduite sans permis et en état d'ivresse ! Ces infractions routières, répétitives, ont coûté cher à Edouard. 

À l'issue de sa comparution, menotté, devant le tribunal correctionnel, cet Arménien quadragénaire a écopé de vingt jours de prison ferme pour son ébriété au volant avec un taux de 0,72 mg d'alcool par litre d'air expiré. Plus 300 € d'amende pour l'absence de permis de conduire.

Ce 1er septembre, le chauffeur de maître croit conduire la Mercedes de son patron en toute impunité… Mais vers 1 h 35 il est contrôlé par une patrouille de police.

La veille, ce même véhicule avait déjà attiré l'attention de la Sûreté publique pour avoir fait office de taxi: son conducteur ne connaissait pas le nom des "amis" qu'il transportait! Toutefois, cette infraction n'a pas été retenue.

Après avoir écouté l'épisode de l'arrestation relaté par le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, le prévenu reconnaissait les faits d'alcoolémie. Mais niait tout manquement administratif.

"Vous n'avez pas présenté l'attestation d'assurance. Pour quelle raison fournir un permis international? Votre patron vous permet-il d'utiliser son véhicule en dehors de votre travail?, demande le président.

- J'avais bu plusieurs verres de vin et de bière. Mais je n'avais pas de problème… C'est la raison pour laquelle j'ai remplacé la personne qui était au volant. Elle conduisait très mal! Je devais prendre ce risque afin d'éviter une éventuelle dégradation de la limousine… Quant à l'assurance, elle est mentionnée sur la carte grise.

"Des soucis d'argent"

- Nous allons contrôler ce dernier point. Mais il s'avère que votre permis a été retiré par une autre juridiction. Vous résidez dans le pays voisin donc vous devez avoir un permis français. Il est suspendu depuis 2012…

- Je travaille beaucoup et je n'ai pas le temps d'aller jusqu'à Melun. Je pensais qu'à Monaco le document présenté aux policiers était suffisant.

- Vous avez onze condamnations sur vos casiers: neuf en France et deux à Monaco. Outre votre penchant pour la récidive dans le domaine de l'ivresse, de l'absence de permis et d'exercice illégal, l'alcool n'explique pas les condamnations pour vols et rébellion!

- Je dois gagner ma vie. J'ai une femme et trois enfants…"

Le procureur Alexia Brianti réclamera 21 jours de prison et 300€ d'amende "au regard des antécédents judiciaires pour ce délinquant de la route. Condamné pour des faits identiques, on ne doit pas les rapprocher d'erreurs judiciaires comme Monsieur le prétend. Quant à affirmer pouvoir conduire en Principauté avec un permis international, c'est être de mauvaise foi…"

Pour la défense, en revanche, le prévenu sera de bonne foi. Me Alice Pastor réclamera la clémence pour son client.

"Sur les questions administratives, il est difficile de le condamner car il était en possession de tous les documents. Il a des soucis d'argent. Il gère au mieux la santé défaillante de son épouse."

Relaxé pour l'attestation d'assurance, les juges ne badineront pas avec l'alcoolémie.

à partir de 1 €


La suite du direct