“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il escroquait une pensionnaire âgée dans une maison de retraite à Monaco

Elle s'étouffe avec une Knacki, ses parents portent plainte

Un homme se défenestre à Fréjus ce vendredi

13 photos qui montrent la violence de l'accident au péage de Saint-Isidore

Un camion fou, immatriculé en Roumanie, a pulvérisé le péage de Saint-Isidore jeudi après-midi sur l'A8 à Nice. Bilan: un mort et huit blessés.

Ce que l'on sait du terrible accident au péage Saint-Isidore sur l'A8

Affaire de la tour Odéon de Monaco: onze personnes renvoyées devant la justice

Mis à jour le 17/09/2015 à 06:53 Publié le 17/09/2015 à 06:47
La Tour Odéon vue d'hélicoptère

La Tour Odéon vue d'hélicoptère Michael Alesi

Affaire de la tour Odéon de Monaco: onze personnes renvoyées devant la justice

INFO NICE-MATIN. Six ans après un retentissant coup de filet dans l'est des Alpes-Maritimes, la justice vient de clore l'instruction sur l'affaire de corruption présumée autour de la luxueuse tour Odéon.

INFO NICE-MATIN. Six ans après un retentissant coup de filet dans l'est des Alpes-Maritimes, la justice vient de clore l'instruction sur l'affaire de corruption présumée autour de la luxueuse tour Odéon.

Le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, et les entrepreneurs monégasques Claudio et Paolo Marzocco sont renvoyés en correctionnelle avec l'Italien Lino Alberti, patron d'une entreprise de BTP azuréenne.

Le maire de la commune voisine de Monaco est soupçonné d'avoir perçu un pot-de-vin d'au moins 65.000 euros de la part des frères Marzocco, via Lino Alberti, afin de ne pas faire obstacle à la construction de la tour Odéon. Des faits vigoureusement contestés par les intéressés."Je suis sûr de ne pas être condamné"

"Je suis sûr de ne pas être condamné", affirme Gérard Spinelli à Nice-Matin. Sept autres personnes ont été mises en examen dans cette affaire "mains propres", pour des soupçons de blanchiment et de fraude fiscale en relation avec Lino Alberti.

Parmi elles figurent plusieurs membres de la famille de René Vestri, ex-sénateur-maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, mis en examen dans ce dossier mais décédé en 2013.

Démarrée en 2007 sur un renseignement de la police italienne, l'enquête de la PJ de Nice avait conduit en 2009 à l'ouverture d'une information judiciaire à la Jirs de Marseille, et au fameux coup de filet du 24 novembre 2009.

Six ans plus tard, la juge d'instruction vient de renvoyer onze mis en examen devant le tribunal correctionnel de Marseille. Le procès devrait se tenir dans le courant de l'année 2016.


La suite du direct